lundi 28 novembre 2011

Une chanson fort jolie...

4 commentaires:

  1. C'est le moins qu'on puisse dire de cette machinerie qui est en nous et que parfois on pense éviter, à tort mais aussi à raison. L'inconscient nous anime et nous agit bien plus qu'on n'ose l'imaginer, il existe même si on ne veut ou peut l'accepter. Il est source, ennuis et voluptés.

    RépondreSupprimer
  2. Cette chanson me trottait dans la tête, hier, en fait c'était sa mélodie qui, à la voix pâle et inaudible, serpentait en boucle dans mon crâne. J'ai fini par mettre le doigt sur quelques mots concrets, m'ayant permis d'identifier l'oeuvre, et j'ai compris de quoi cette chanson parlait ; l'inconscient est un juke-box merveilleusement circonstanciel!

    RépondreSupprimer
  3. Je vous l'annonce, Helena anticipe ce que je vais écrire, répond avant que je ne m'exprime!

    Comique! J'avais effacé mon commentaire afin de le republier, une bribe d'idée en prime, et nous avons publié en même temps.

    « Source, ennuis et voluptés ! » : magnifique !

    RépondreSupprimer