jeudi 30 août 2012

Pensay of the dée

On ne joue pas ses passions comme des pions. On ne calcule pas, ne s'alloue pas un peu de temps ici, un peu de temps là. Une passion est une reine névrotique qui va où elle veut et transcende le quadrillé de l'existence.

Quand on aime, on ne compte pas. On se rue, on est une brute ingénieuse.

S'approprier ses passions, après la torpeur sirupeuse, ça ressemble à ça :


6 commentaires:

  1. Oh oui, tellement! Une belle façon de décrire la passion et/ou la création.

    RépondreSupprimer
  2. Mets-en! J'ai décidé que la passion allait gouverner mes affaires. Les passions ne se casent pas, ne se bureaucratisent pas.

    RépondreSupprimer
  3. L'être humain a besoin passionné pour créer et tout simplement pour trouver un sens à sa vie.

    RépondreSupprimer