samedi 8 septembre 2012

La belle vie


7 commentaires:

  1. :-)

    IL a du talent le bougre, je trouve...

    RépondreSupprimer
  2. Excellent ! l'hystérique de service,"fumer sa flûte" Aha !!

    RépondreSupprimer
  3. Il est humoriste «de la relève». Un truc marrant : à l'origine, cet homme est un vétérinaire !

    RépondreSupprimer
  4. Sais-tu, avec les trois dernières semaines marathons que je viens de passer, je crois qu'il m'inspire une nouvelle vocation.

    Mais fumer la flûte, ça, plus jamais... J'ai tellement eu de misère à arrêter moi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Moi, c'est l'inverse, j'aimerais bien entrer en mode marathon, trop de farniente m'amène à me triturer la cervelle pour résoudre... le vide.

    La flûte !... Il m'a fait bien rire avec cette idée de réveiller ses voisins en la fumant !

    RépondreSupprimer
  6. Haaa! Farniente, farniente, îlot perdu au milieu de l'impossible, repos tant espéré d'avoir la tête vide, vide, vide. Un jour qui sait.

    C’est comme l’histoire la fille qui a les cheveux frisés et qui aimerait les avoir plats, et vice-versa. Du bon, du mauvais sur les deux versants de la médaille.

    RépondreSupprimer