vendredi 6 septembre 2013

L'Univers élégant



Ce livre, compendium de toutes les plus grandes et belles idées de la Physique, je l'avais offert à celui qui a longtemps été mon meilleur ami — s'il ne l'est plus dans les faits, il l'est très certainement, encore, dans mon coeur ; dans cette grange-ci, je pense que les meilleurs amis, les meilleures choses, les meilleurs sentiments peuvent se superposer sans jamais se relativiser et se résoudre à se hiérarchiser — ; ce livre donc, je l'avais offert à mon meilleur camarade d'antan, et, si je me fie à mon instinct de même qu'à son absence totale de retour au sujet de cet ouvrage initiatique, il ne l'a pas lu. Ça me désole. Un gars brillant, brillant, brillant. Sa petite amie, aussi : une fille brillante, brillante, brillante. Or, j'ai peur qu'il ne la perde. Elle se cultive à l'extrême, embourgeoise son cerveau à l'université (je critique le moyen, mais l'intention est noble), et lui, il n'ouvre même pas les livres qu'on lui offre en cadeau, c'est un misologue.

Avoir su, je lui aurais plutôt fait visionner cette minisérie documentaire, inspirée du livre.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire