vendredi 24 janvier 2014

Une canette de Coke et puis de la lave



Je ne sais pas quelles émotions c'est supposé venir chercher, titiller, allumer, mais j'ai planté mon regard dans cette lave pendant 1 min 43 s, et ce fut un temps papirement bien investi.

3 commentaires:

  1. Tout pour la lave... mais la canne de Coke... je comprend pas. :)

    RépondreSupprimer
  2. C'est aléatoire au point d'en être charmant.

    RépondreSupprimer
  3. Vanitas, vanitatis et omnia vanitas dixit eccelsiastes...

    RépondreSupprimer