lundi 12 mai 2014

Rien à ajouter

« Un vagabond [...] qu'il soit intelligent ou sot, qu'il ait profondément conscience de la fragilité ou de l'instabilité de toute vie et sache que tous les êtres vivants traînent leurs quelques gouttes de sang chaud à travers la glace des espaces infinis, ou qu'il obéisse simplement, puéril et vorace, aux ordres de son ventre, toujours il est l'adversaire et l'ennemi mortel du possédant et du sédentaire qui le hait, le méprise et le redoute, car il est tant de choses qu'il ne veut pas qu'on lui rappelle : l'instabilité de toute existence, l'incessante décomposition de toute vie, la mort glacée et inexorable dans laquelle baigne l'univers. »

- Hermann Hesse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire