mercredi 19 août 2015

Quelques vers

Je sifflerais, sous tes yeux mer, dans le soleil,
Bulle décomposée en cristaux sur tes blonds
Cheveux, ton air pêche, tes lèvres qui s'éveillent
Sous tes yeux mer dans notre valse sans raison

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire