lundi 9 novembre 2015

Je sifflerais...

La suite de ces vers...

Je sifflerais, sous tes yeux mer, dans le soleil,
Bulle décomposée en cristaux sur tes blonds
Cheveux, ton air pêche, tes lèvres qui s'éveillent
Sous tes yeux mer dans notre valse sans raison

Je sifflerais, domptant les vagues, coeur qui veille,
L'iris dilué dans l'azur en floraison,
Je sifflerais du chant des anciennes bouteilles
Décapsulées au coeur de l'arrière-saison

Je sifflerais, sous tes mèches vanille et flaves,
Raflant les hâles du soleil qui t'est suave !
O ! des airs encensant le don de tes couleurs, —

Virginales blondeurs qui font l'air si radieux
Je sifflerais, sous tes yeux mer, l'éther des heures,
Jusqu'à ne plus voir que tes sourires heureux...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire