dimanche 29 janvier 2017

Da Vingucci, le seul homme à avoir tout compris (littéralement, d'ailleurs)


— Qu'est-ce que tu fais d'bon dans la vie, b'bé ?
— Je fais des graffitis, j'organise des surboums, j'ai le curriculum de Tyson, ben, Neil deGrasse Tyson, je suis ingénieux, je poétise, j'inventise, je me passionne pour l'anatomie (tu en déduiras ce que tu en veux), je suis architecte de mes désirs, je fais de la zizique, je suis philosophe et écrivain, comme en font foi mes carnets.
— C'est super. Mais ça m'insécurise, moi, un homme qui a trop de projets...
— Ce ne sont pas des « projets » dans ce sens-là, eh ! gratte pas étymologiquement, je les concrétise, moi, mes projets. On ne parle pas de projection. Je ne projette rien dans le futur. D'ailleurs, je ne fais pas le lancer du poids.
— Mais est-ce que tu veux faire des enfants ?
— Pourquoi faire des enfants, si je peux t'en sculpter ? Je suis sculpteur, aussi.

2 commentaires:

  1. J ' adore cette phrase du bonhomme : le temps ne passe ni trop vite ni trop lentement mais exactement à la bonne vitesse .

    RépondreSupprimer
  2. Fort joli, je ne connaissais pas !

    RépondreSupprimer