lundi 18 juin 2018

Poèmes écrits y a un bout d'temps

Interdit

Un torrent de ramifications
Rivales

Ce soir, je suis coude à
Coude avec la vie

J'ai appris à rire
C'est comme un réflexe postnatal
Qui fait crisser
La gorge

J'ai appris à rire
Comme un vieux Texan
Jadis jeune
Apprit à cracher
Ses boules de suie et de tabac


Exhibitionnisme bleu

J'appelle les signes
De toute ma savane
De coeur


J'ai appris à rire...

J'ai appris à rire
Comme on désapprend
À souffrir la gueule
Humectée de l'enfer
Des mots brûlants

J'ai appris à rire
Comme on décide
De briser en deux
Sa moustache
Sans raison et avec désarroi...


Vers

Collectionner les incendies
De démesure arbitraire

Broyer dans le feu
De sa gueule un piano
Redistribuer mes feintes
De joie


Chien sale, dog for sale

Je pourrais crever
Comme un chien aux
Yeux pochés
Clébard gris dans
L'éclair de la nuit bleue
Le museau poivré de mauvaises étoiles...
M'approcher
D'une voie ferrée
Et y dormir jusqu'à
Ce que j'y rencontre un os
Et y dormir encore...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire