mardi 9 juillet 2019

La mémoire des prénoms: une anecdote

Je n'ai pas la mémoire des prénoms, du moins dans l'immédiateté et le très court terme. En revanche, j'ai la mémoire des visages. Quand je ferme les yeux, il m'arrive de pouvoir discerner, photographiquement, la tête de quelqu'un. C'est agréable dans certains cas. Aptitude aux antipodes de la prosopagnosie qu'a une amie.

Anecdote! Une fois, dans un café où l'on exhalait la shisha, on me présente à un groupe de femmes. L'une d'entre elles me dit: voici unetelle, unetelle, etc. Je lui dis: «Je vais être honnête, je vais avoir oublié vos prénoms dans deux minutes! Quand on me présente quelqu'un, je suis déjà en train d'analyser le visage, alors je ne suis pas concentré sur le prénom». Et elle de me dire, avec un sourire plein d'esprit, et des mains soyeuses de présentatrice: «Je te présente donc le visage de..., et de..., puis de...»

Peut-être ai-je plus le sens de l'observation visuel que l'aptitude auditive analogue. D'ailleurs, elle avait voulu se voir à travers mes yeux. Mon sens de l'observation psychologique doit être meilleur encore!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire