samedi 7 novembre 2020

La vraie vie


Merci de m'avoir partagé cette vidéo. Je ne me lasserai pas de la regarder, de l'écouter, lui.

Je venais de rédiger pourquoi. Pourquoi j'apprécie cette vidéo.

Mais ce que je t'ai répondu est beaucoup plus clair, plus fidèle à ce que je ressens, perçois, pense.

Ce que j'aime des artistes comme ça, c'est qu'en plus d'être tout bonnement divertissants, ils déconstruisent la vie avec leurs sublimes facéties — ils nous invitent, sans qu'on le sache parfois, à ne pas nous prendre au sérieux, comme êtres humains. C'est sérieux, ça! Un artiste peut réinventer les standards. Si j'étais un prof à l'université, je donnerais volontiers tous mes cours déguisé en léopard.

Tu m'as répondu avec une vidéo de Dalí, dans laquelle on nous présente d'abord un segment où il emmêle énièmement quelqu'un qui l'interviewe, où ensuite il sort d'un œuf de sa fabrication, sur la plage, avec sa Gala, en lançant autour du poisson, de la peinture qui fait office de sang, et que sais-je encore, dans sa nouvelle naissance, tu m'as répondu avec une telle vidéo en précisant qu'il serait sauvagement d’accord avec [moi].

C'est précieux, les gens qui vivent en marge, perpendiculairement, ou à contresens.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire