lundi 30 juillet 2012

Léo Bureau-Blouin

Je pense exactement comme Stéphane Laporte... En fait, c'est prétentieux de dire ça. Son texte est d'une rare éloquence... Une chronique superbement réussie, entrelaçant humanité et lucidité.

Le mépris envers l'âge, c'est un coup bas, digne d'un esprit obtus. Quid du manque d'expérience ? Je crois qu'un esprit étincelant est parfois au-dessus d'icelle.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire