dimanche 14 juin 2015

Un second


bouillir d'infatigables renoms

à point nommé les coliques de fleur ensemençant les rives

religiosité calcaire

monades mon oeil tout se subdivise — d'accord Leibniz ?

et malgré tout je me noie dans le sable originel

une vicieuse harmonie

mes rêves nocturnes sont des matriochkas de vase

des seins de mélasse auxquels je m'agrippe mal

relocaliser l'algorithme des intangibles sépulcres

Aucun commentaire:

Publier un commentaire