mercredi 9 septembre 2015

Écriture automatique — encore

Dictat de l'incommensurable inflation du coeur

Brûlure dorée qui jouxte les appétences élancées

Douceur du jonc, douceur du joug, frileux entrelacs de délires simples

Indécrottables violons se ruant vers l'infini

Scission superlative des statistiques d'un esprit holographiquement projeté

La peur bleue qui met ses lacets

L'annotation du sort qui porte ses fruits d'éthérés revirements

Arborescences atomiques, pétanque du hasard, priapisme de la volonté, orgues de cristal retentissants qui annoncent un renouvèlement ambré

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire